66 % des conseillers financiers reçoivent au moins six courriers électroniques de la part de gestionnaires d’actifs par jour. 32 % en reçoivent au moins 11.

Face à l’encombrement croissant de la boîte de réception de l’ensemble des gestionnaires d’actifs, il devient de plus en plus difficile à vos e-mails de se faire remarquer. Faire ressortir votre courrier électronique sans apparaître comme non professionnel ou trop insistant peut apparaître comme difficile à atteindre, mais il s’agit pourtant de la clé du succès de vos campagnes.

C’est pourquoi nous avons préparé cette liste de conseils pour aider votre courrier électronique à se distinguer de la foule !

  1. Une question de temps

L’un des principaux problèmes que rencontre votre courrier électronique dans une boîte de réception surchargée est qu’il est progressivement poussé vers le bas, hors de vue du lecteur si vous l’envoyez à la mauvaise heure. Vous devez par conséquent faire très attention au jour de la semaine et à l’heure de la journée auxquels vos courriers électroniques apparaîtront dans les boîtes de réception de vos destinataires lorsque vous préparez le lancement de votre campagne.

Nombreux sont ceux qui suggèrent de faire les envois en dehors des heures de pointe, ce qui permettra à votre courrier électronique de ne pas être immédiatement submergé. Il est toutefois important de se rappeler que les heures de pointe le sont pour une bonne raison. Elles correspondent généralement aux moments où la plupart des personnes vérifient leurs courriers électroniques, que ce soit le matin ou juste après le déjeuner.

En fait, il n’y a pas de réponse unique à la question du moment où vous devez envoyer votre courrier électronique, car cela varie considérablement selon votre destinataire. Compte tenu de ces variations, il est essentiel de tester l’heure et la date de votre envoi de façon répétée, afin de cerner au plus près le moment auquel votre courrier électronique sautera aux yeux de votre interlocuteur.

  1. Qui êtes-vous ?

Le temps n’est pas la seule variable qui fluctue entre les destinataires. Le degré de familiarité avec vos destinataires et le ton que votre courrier électronique prendra pour refléter cette familiarité sont deux éléments importants à prendre en compte lors de la rédaction de celui-ci.

Selon nos recherches, lorsque les gestionnaires d’actif reçoivent des courriers électroniques de correspondants avec lesquels ils ont des relations commerciales, 86 % d’entre eux préfèrent le courrier électronique envoyé par un représentant nominatif. À l’inverse, lorsqu’ils reçoivent des courriers électroniques de correspondants avec lesquels ils n’entretiennent pas de relations commerciales, 63 % préfèrent le courrier électronique envoyé par la raison sociale de la société.

  1. Ligne de l’objet et prévisualisation

La ligne d’objet et la prévisualisation devraient être les facteurs de visibilité de vos campagnes d’envoi les plus évidents et les plus importants. Il s’agit du premier contact que votre destinataire aura avec votre campagne : c’est le meilleur moyen de l’inciter à lire votre courrier électronique.

En fait, 95 % des gestionnaires d’actifs que nous avons interrogés ont indiqué que des lignes d’objet plus intéressantes pouvaient les conduire à considérer les envois groupés comme plus efficaces.

  1. Donnez-leur ce qu’ils attendent

L’une des principales causes d’encombrement des boîtes de réception est l’absence de personnalisation du contenu marketing envoyé par courrier électronique. Les sociétés ne prennent pas le temps de savoir ce que leurs correspondants souhaitent ; ainsi, ils leur envoient n’importe quoi, ce qui conduit à un système inefficace et désordonné.

95 % des gestionnaires d’actifs ont indiqué qu’un contenu pertinent pouvait les conduire à considérer les courriers électroniques groupés comme plus efficaces. 82 % ont indiqué qu’un contenu personnalisé correspondant à leurs intérêts le ferait également. 

Afin d’augmenter votre engagement, vous avez besoin de vous démarquer en offrant à vos destinataires ce qu’ils souhaitent voir et en leur communiquant ce qui est effectivement dans votre ligne d’objet. Le moyen le plus efficace pour atteindre le niveau le plus élevé de personnalisation serait d’essayer l’utilisation d’un système de diffusion de contenu (CDS)

Un CDS vous permet d’auto-alimenter vos courriers électroniques avec votre propre contenu et de les envoyer de manière dynamique à vos destinataires en fonction de leurs préférences. Ce qu’ils ont simplement à faire, c’est de remplir un formulaire de préférence : ce qu’ils recevront par la suite correspondra à leurs besoins et sera ainsi instantanément vu.

Vous pouvez également faire appel à un Engagement Scoring (évaluation de l’engagement) et un rapport de post-campagne afin de déterminer avec quels éléments du contenu vos utilisateurs ont le plus interagi et proposer vos futurs courriers électroniques en fonction de ces préférences. Cela représente un plus grand travail sur le terrain que le CDS, mais cela permet de faire croître l’engagement dans les mêmes proportions.

Si vous souhaitez obtenir de plus amples informations complémentaires sur l’enquête StoneShot relative au marketing numérique et sur l’ensemble des données très enrichissantes sur les gestionnaires d’actifs qu’elle contient, faites-le-nous savoir !

Pour d’autres articles relatifs à l’augmentation de votre engagement, vous pouvez consulter les articles de notre section email marketing