Alors que la technologie et les manières que l’on a d’interagir ne cesse de se développer, l’une des plus anciennes façons de communiquer numériquement, l’e-mail, n’est pas près de disparaitre.

Cette année, nous avons vu les limites de l’email être encore repoussé – avec l’évolution des tendances UX et CX, l’expansion des capacités et l’automatisation devenant la norme. Les commerçants voient clairement la valeur de l’email. Et pour le retour sur investissement, c’est un moyen plutôt peu coûteux de faire passer un message.

Si votre entreprise n’utilise pas l’email marketing – il n’est certainement pas trop tard, et si, au contraire, vous êtes un expert, vérifiez comment vous vous positionnez par rapport à la l’industrie, ou bien si les préférences du publique ont changées, ne peut pas faire de mal.

Comme vous le savez surement déjà, l’industrie des services financiers est saturée par la concurrence. Il est donc crucial de se démarquer auprès des investisseurs professionnels. Si vous ne mettez pas votre numérique en avant, vous verrez rapidement les autres vous passer devant.

Posez-vous cette question, comment vos emails suivent-ils les changements de tendances ?

Nous avons récemment publié notre rapport annuel de marketing par courriel. Dans ce rapport, nous abordons des sujets tels que les raisons pour lesquelles les investisseurs professionnels lisent ou suppriment les emails qu’ils reçoivent, quelles sont leurs préférences en matière de contenu, quand êtes-vous plus susceptible de voir un engagement et même comment attirer immédiatement leur attention à la lecture d’un email.

 

Téléchargez le rapport gratuitement