Une grande partie de la capacité d’atteindre votre audience au bon moment réside dans la possibilité de leur donner accès à votre contenu à tout moment et en tout lieu. La capacité d’adapter vos courriers électroniques à tous les appareils et toutes les plates-formes est essentielle pour maximiser l’effet que vous recherchez par vos efforts. Toutefois, il est tout aussi important de connaître les atouts et les faiblesses de chaque appareil pour planifier et vous adapter en conséquence. Voici quelques-uns de nos résultats sur les préférences des lecteurs concernant la visualisation de vos campagnes sur leurs différents appareils.

L’email sur ordinateur reste le plus pratique

Sur la courbe ci-dessus, l’axe X représente la hauteur à laquelle le lien apparaît sur la page (0 % étant le haut du courrier électronique et 100 % étant le bas), et l’axe Y représente les taux de clics en fonction de la position. Comme vous pouvez le voir clairement, l’ordinateur est le grand gagnant sur le plan du nombre de clics. Bien que recevoir un courrier électronique sur votre téléphone soit pratique (en particulier pour les personnes qui reçoivent leurs courriers électroniques sur tous leurs appareils et navigateurs), l’ordinateur reste l’expérience la plus agréable et la plus pratique pour les lecteurs de courriers électroniques. Conformément aux résultats présentés dans notre article sur le positionnement des liens, le tiers supérieur de la page recueille le plus de clics. Il est donc important de garder vos calls-to-action (CTA) dans la zone du courrier électronique qui ne nécessite aucun défilement pour y accéder. La tendance est identique pour les téléphones mobiles, mais de façon beaucoup moins notable et avec des taux de clics beaucoup plus faibles. Il existe une légère élévation dans le tiers supérieur du courrier électronique pour les appareils mobiles. Toutefois, la diminution sur la seconde moitié de la page est légère, probablement parce que le défilement sur un appareil mobile se fait très facilement par un léger mouvement du pouce sur l’écran. Vous pouvez également noter qu’il existe un pic pour le bas à la fois sur les courbes des appareils mobiles et de l’ordinateur. Cela est probablement dû au fait que les liens « Se désabonner » ou ceux des réseaux sociaux se trouvent en bas de la page.

En cas de doute, choisissez les liens hypertextes

Comme nous l’avons observé dans notre article sur les types de liens, les liens hypertextes sont beaucoup plus performants que les liens par image de façon générale. La raison probable à cela est que les images sont souvent bloquées automatiquement par les fournisseurs de messagerie électronique et nécessitent une autorisation expresse pour être affichées, qui est souvent refusée. Cette observation est constante pour les appareils mobiles et pour l’ordinateur. Elle est toutefois plus évidente sur les appareils mobiles dans la mesure où la désactivation des barrières pour visualiser les images est moins intuitive sur les appareils mobiles. L’autre raison est que les liens par image auront moins tendance à être ouverts sur un appareil mobile, probablement à cause des débits de données qui peuvent s’appliquer en autorisant le chargement des images dans les courriers électroniques.

Pas trop grand, pas trop petit…

Pour les courriers électroniques visualisés sur un ordinateur, les liens hypertextes dont la taille de police est inférieure à 20 montrent tous plus ou moins les mêmes performances. Cependant, pour les appareils mobiles, la taille de la police a un impact beaucoup plus important sur les performances de vos liens hypertextes. Si elle est trop petite, le lecteur ne sera pas en mesure de cliquer sur le lien sur son smartphone. Si elle est trop grande, le lien apparaîtra de manière disproportionnée, étrange et peu attractive. Ce qu’il faut retenir de ces observations est que la meilleure pratique consiste, pour les appareils mobiles et pour l’ordinateur (mais plus particulièrement pour les appareils mobiles), à appliquer à vos liens hypertextes une taille standard comprise entre 10 et 14.

Grand à domicile, petit en déplacement

Parmi les données que nous avons collectées sur les différences entre les liens sur appareils mobiles et sur ordinateur, les résultats concernant les liens par image sont ceux qui varient le plus considérablement. Sur ordinateur, des liens par image de grande taille et bien nets peuvent avoir un effet incitatif supérieur à celui des images plus petites. Cela est probablement dû au fait que les images qui prennent toute la largeur de la page sont souvent des images d’en-tête qui amènent les lecteurs sur votre page d’accueil. Cependant, ces images plus grandes ne se traduisent pas par des taux de clics satisfaisants lorsqu’elles sont visualisées sur un appareil mobile. Que ce soit parce que l’image ne s’adapte pas à l’écran et devient difficile à manier et intrusive, ou qu’elle s’adapte à l’écran, mais que sa qualité en soit dégradée, les liens par images de grande taille ne sont pas pratiques pour les appareils mobiles. En revanche, si vous cherchez à maximiser le nombre de clics sur les appareils mobiles, plus l’image est petite, meilleur sera le nombre. De petites images sont plus efficaces sur les appareils mobiles, car elles peuvent être visualisées dans le contexte du message et s’intégrer dans l’écran sans perturber la disposition de votre courrier électronique. Par conséquent, de nouveau, si vous ne souhaitez pas vous inquiéter de la mise à l’échelle de vos belles et grandes images sur mobile et que vous souhaitez néanmoins rationaliser votre contenu, vous pouvez toujours choisir l’option d’abandonner complètement l’image lorsque l’e-mail est visualisé sur un appareil mobile. 1

Messages à retenir

  • Pour les appareils mobiles et pour l’ordinateur, gardez vos CTA les plus importants dans le tiers supérieur de la page.
  • De manière générale, les liens hypertextes sont plus efficaces, quel que soit l’appareil.
  • Conservez une disposition claire et simple. Une taille standard de 14 en moyenne sera la plus efficace pour les liens hypertextes.
  • Pour les liens par image : des images plus grandes pour l’ordinateur, des images plus petites pour les appareils mobiles.

Pour plus d’informations sur les subtilités de l’anatomie des e-mails, veuillez consulter les articles suivants :

Emails Anatomy – épisode 1 :la position des liens