Et voilà ! Nous y sommes ! En même temps pas de surprise ça arrive chaque année ! Non, nous ne parlons pas des fêtes (bien que, joyeuses fêtes à tous). Nous parlons de la fin d’année. Et plus particulièrement du commencement de la nouvelle. Cette période ou tous blogguer qui se respecte, se précipite d’écrire un article de prévisions pour l’année à venir. Mais qui sommes-nous pour déroger à la règle !?

Voici donc nos prévisions et tendance pour l’année à venir, provenant en grande partie de constatations des tendances observées auprès de nos clients en les accompagnant jour après jour dans leur chemin vers l’excellence numérique. Nous avons assemblé un petit concentré de ce que nous avons trouvés intéressant, surprenant et surtout brillant. Bonne lecture.

DU MOBILE-FIRST AU MOBILE-ONLY

Le dépassement du mobile sur l’ordinateur de bureau comme support favori des utilisateurs pour consommer leur contenu numérique est maintenant l’histoire de quelques années. Le support se fait de plus en plus en plus populaire et l’écart ne cesse de se creuser. Mais en 2018, la profession s’accorde à dire que le mobile-first cédera sa place au mobile-only.

En fait, en B2C, les marketers devront être prêts à se concentrer exclusivement sur des campagnes et des outils mobiles, en relation avec un public qui va de plus en plus être utilisateur de smartphone, mais pas d’ordinateur. Pour le B2B, le « mobile-only » est peut-être encore un concept lointain, mais il faut le garder à l’esprit.

L’EXTINCTION PROGRESSIVE DU CONTENU NON PERSONNALISÉ

E-mail, publicité et campagnes statiques sans aucun type de personnalisation voyagent lentement vers le grenier. Ou ils finiront leurs jours à prendre la poussière avec leurs camarades, fax, VHS et minitels. La segmentation et la personnalisation sont maintenant la base de toute campagne marketing, que ce soit B2B ou B2C. La charte des droits fondamentaux des utilisateurs d’internet (je pense que je viens d’inventer cela) dit que – je cite « toute personne à le droit de recevoir des e-mails uniquement sur des sujets qui les intéressent et seulement voir des annonces personnalisées et des pages définies tenants compte de ses préférences »

  

LA VIDÉO CHANGE LE MÉTIER DU MARKETING DE CONTENU

Accélérés par les réseaux sociaux, et de plus en plus privilégié par les professionnels, les vidéos sont en passe de devenir un incontournable dans une bonne stratégie de marketing numérique. Le boom de ce média va atteindre de tell sommets, que les entreprises qui ne veulent pas rester à la traine vont devoir modifier la structure de leurs équipes. En 2018, on attendra d’une « content team » qui se respecte d’inclure des membres aillant des compétences telle que l’édition vidéo et audio, la conception graphique et l’illustration.

 

LES VIDÉO LIVE ET LES WEBINAIR TOUJOURS AU SOMMET DE LA VAGUE

Des « live » de Facebook au Webinaires sur les plateformes spécialisées dans la finance les, vidéos en direct sont maintenant une des armes les plus redoutables des professionnels du marketing. Selon un sondage mené par Livestream, 80% des utilisateurs préfèrent regarder une vidéo en direct plutôt que de lire un article sur le même sujet. Mais le pourcentage le plus surprenant est celui-ci : selon la même enquête, seulement 14% des entreprises interrogées réalisent des vidéos en direct. Un pourcentage qui ne peut qu’augmenter en 2018, amenant plus d’entreprises à s’appuyer sur des plateformes spécialisées en « live streaming », comme BrightTalk ou Qumu. Comme expliqué dans le point suivant, le choix de la plate-forme doit tenir compte de certains fondamentaux. Il est essentiel de pouvoir extraire des données détaillées sur l’audience de ces vidéos.

 

TOUJOURS COMBINER ET INTÉGRER PLUS DE FLUX DE DONNÉES

Le marketing numérique ne cesse de devenir une discipline technique de plus en plus complexe. La créativité et le génie peuvent encore faire la différence, mais seulement s’ils sont canalisés dans la bonne direction. En d’autres termes, ces qualités sont absolument inutiles si elles ne s’appuient pas sur une bonne analyse de données. Connaitre votre audience est la clé du succès et la seule façon d’y arriver, c’est de récolter et d’analyser les données : enquête après enquête, newsletter après newsletter, campagne après campagne, vidéo après vidéo, action après action, etc. En 2018, il sera donc important de pouvoir fusionner tous ces différents flux de données sur une seule plateforme, afin de pouvoir tracer de plus en plus de profils multi-dimensionnels de l’audience. Un exemple de cela est notre fonction « engagement Scoring » qui attribue des points pour chaque interaction d’un contact et les classes grâce à un système de tag ou label. Vous pouvez donc voir l’engagement de votre audience de manière générale ou par rapport à un sujet à un type de média. En résulte, un ciblage d’une précision inégalée.

 

SOYEZ PRÊT POUR LE MARKETING VOCAL

Google affirme que 20% des recherches sur mobile sont des recherches vocales, un pourcentage qui ne peut augmenter qu’en 2018. Une tendance sur laquelle les leaders du marketing game commence déjà à travailler. Bien que la « paid search » ne soit encore qu’en réflexion de la part des principaux fournisseurs de « personale assistants » – Siri (Apple), Alexa (Amazon), Cortana (Microsoft) ou l’assistant de Google – de nombreuses conversations et réflexions s’engagent sur comment optimiser la recherche vocale. Entre autres travailler à identifier les questions « Voice-friendly » et optimiser la localisation peuvent vous permettre, par exemple, d’être le premier résultat de la question : « Siri, montre-moi le café le plus proche ? ».