Plonger dans le monde du marketing automation est une aventure excitante, mais vu de l’extérieur, cela peut sembler décourageant. Tout le monde peut créer un flux de marketing automation qui fonctionne d’un point de vue technique. Mais pour véritablement tirer parti de ce puissant outil et passer vos efforts de marketing numérique à la vitesse supérieure, vous devrez mettre la main à la pâte et établir un plan. Voici quelques-unes des principales étapes de la mise en œuvre d’un plan de marketing automation parfaitement concrétisé, afin que vous puissiez disposer de multiples flux opérationnels et l’exécuter en un rien de temps.

Faites participer toute l’équipe

L’un des points les plus importants à prendre en compte lors de la construction de vos capacités de marketing automation est l’effet que celle-ci aura sur l’ensemble de votre société. Votre service marketing est loin d’être le seul service auquel vous devez consacrer vos efforts pour que l’opération soit un succès. Les départements technique, commercial et exécutif ont tous besoin d’être sensibilisés, informés, et sur la même longueur d’onde pour que votre marketing automation atteigne son plein potentiel.

Équipe marketing : en charge de la plate-forme de marketing automation, responsable de la sensibilisation, ainsi que des tenants et aboutissants de votre plan de marketing automation de manière générale.

Équipe commerciale : elle doit comprendre la puissance que le marketing automation possède pour alléger la responsabilité de l’envoi manuel des courriers électroniques. Elle doit aligner ses objectifs avec ceux de l’équipe marketing, car elle transférera certaines responsabilités de l’envoi des courriers électroniques au processus d’automatisation.

Équipe technique : elle contribuera à faciliter la compréhension des exigences techniques de l’automatisation, en s’assurant que les règles et les déclencheurs sont correctement configurés, et en optimisant également les intégrations entre les différentes plates-formes.

Fixez les objectifs / les références

Quel que soit le type de flux que vous créez, vous avez besoin d’avoir une vision claire de ce à quoi le succès ressemblera. S’il s’agit de votre premier flux de marketing automation, vous aurez peut-être besoin de fixer des objectifs raisonnables afin de jauger l’efficacité de votre approche. Il serait dommage que vous fixiez des objectifs trop élevés pour ne réaliser qu’à la fin de votre campagne qu’elle était condamnée dès le début à cause d’une petite erreur dans votre flux de travail.

Que votre objectif soit d’augmenter les inscriptions de 10 %, d’accroître la notoriété de la marque, d’améliorer l’expérience de vos utilisateurs, d’accélérer votre cycle de vente, d’accroître votre engagement global ou tout autre paramètre, il est important de définir l’objectif de chaque campagne de marketing automation de manière individuelle. Même si elles existent séparément l’une de l’autre, elles feront en définitive partie d’un objectif marketing et commercial unique.

Il est important d’établir vos objectifs de manière aussi précise que possible, afin que le moyen de les atteindre soit clairement défini. Par exemple, au lieu de dire, d’une manière générale, que vous souhaitez augmenter votre lectorat, vous devez définir des repères concernant la quantité de contenu de qualité que vous produisez afin de rester pertinent et de continuer à proposer de la valeur à votre audience. De cette manière, si vous vous concentrez pour atteindre vos objectifs de référence, votre lectorat augmentera naturellement avec le temps.

Dans la mesure où vos flux de marketing automation peuvent se prolonger aussi longtemps que vous en avez besoin, il est important de les surveiller régulièrement afin que vous puissiez savoir quand apporter des ajustements, plutôt que de laisser un flux de travail continuer à être inefficace.

Définissez votre stratégie de contenu

Dans la mesure où le marketing automation est une manière d’optimiser votre stratégie de contenu et de la faire fonctionner pour vous, il est essentiel de disposer d’une stratégie de contenu existante clairement définie. Il existe une profonde différence entre avoir une stratégie de contenu verbale qui est comprise par votre équipe commerciale et avoir une stratégie de contenu enregistrée à laquelle se référer. Documenter votre stratégie de contenu permet de consolider vos idées et de disposer d’un modèle auquel vous et votre équipe pouvez vous référer en permanence, vous permettant de fixer et d’atteindre facilement vos objectifs de création de contenu. 60 % des négociants B2B qui documentent leurs stratégies de contenu affirment qu’elles sont efficaces dans leurs efforts de marketing de contenu. Au contraire, parmi ceux qui disposent d’une stratégie verbale, seulement 32 % affirment qu’elle est efficace.

Vous devez vous poser quelques questions lors de la mise en place votre stratégie de contenu :

  • Quelles sont les raisons pour lesquelles vous créez du contenu ?
  • Comment envisagez-vous un plan de marketing de contenu réussi ?
  • Quels sont les risques encourus ?
  • Que produisent les leaders de l’industrie ?
  • De quelles ressources disposez-vous ?
  • Où souhaitez-vous que votre contenu s’épanouisse ?
  • Que souhaitez-vous que vos contacts obtiennent, apprennent ou fassent avec ce contenu ?

Lorsque vous avez donné une réponse claire à toutes ces questions, vous pouvez alors fixer des objectifs et des points de référence pour vos efforts de marketing de contenu. Tout en gardant ces objectifs à l’esprit, un autre aspect important à prendre en compte est de savoir quel type de valeur votre contenu apportera au lecteur. Il est important de ne pas séparer vos objectifs de points de référence (contact, ouvertures, « j’aime », abonnements, etc.) de vos objectifs de valeur de contenu (apporter constamment une perspective nouvelle à votre contenu, apprendre quelque chose de nouveau à vos lecteurs, apporter un leadership éclairé dans votre secteur, etc.). En effet, si vous atteignez régulièrement vos objectifs de valeur de contenu, vous pourrez finalement atteindre vos objectifs de points de référence.

Définissez vos publics

Il est essentiel pour le succès de votre campagne que vous soyez pleinement conscient(e) du type de public que vous ciblez. Il est intéressant de prendre en compte ce qui intéresse votre public, quels atouts il recherche, à quelles questions il a besoin que l’on réponde et ce qui peut le faire hésiter. Mieux vous comprendrez d’où vient votre public, plus vous pourrez répondre précisément à ses besoins et améliorer votre résultat final.

Il est également possible que vous ayez différents publics, chacun d’entre eux nécessitant une approche de marketing automation distincte. Dans ce cas, il peut être utile de développer des personas pour chaque public pour pouvoir plus facilement entrer dans leur tête et comprendre leurs besoins. Donnez à chaque persona un nom et une personnalité, et commencez à poser certaines questions subtiles sur ce qu’il aime, ses motivations et les problèmes qu’il doit résoudre. Cet exercice vous aidera à humaniser chaque public cible, pour pouvoir comprendre ses problèmes et les traiter de la manière la plus avantageuse et la moins intrusive possible.

Cartographiez votre flux de marketing automation

Le marketing automation n’est pas seulement destiné à donner vie à une stratégie de contenu, mais vise également à remettre les efforts et les actions marketing entre les mains de chaque contact individuel. Cela vous place dans la position d’un architecte du marketing, qui planifie l’environnement des utilisateurs, tout en les laissant emprunter le chemin qu’ils souhaitent dans le parcours que vous avez conçu. Afin d’atteindre cet objectif efficacement à grande échelle, vous devez d’abord vous réunir avec votre équipe commerciale et cartographier votre plan dans les plus moindres détails.

La stratégie et le suivi de votre flux de travail différeront naturellement en fonction de l’objectif de votre campagne. Par exemple, si vous souhaitez promouvoir un événement, l’approche que vous adopterez sera très différente de celle que vous choisirez si vous souhaitez recueillir des prospects pour votre lettre d’information. D’une façon ou d’une autre, l’une des manières efficaces d’approcher la création de flux de marketing automation est de créer un organigramme « Si – Alors », comme celui indiqué ci-dessous.

Source : www.business2community.com/

Veuillez prendre en compte les éléments suivants lors de la mise en place de vos flux de travail :

  • De combien d’étapes sera composé votre flux de travail ?
  • Combien de temps sera alloué entre chaque étape ?
  • À quel moment laissez-vous un utilisateur abandonner ?
  • Combien de fois un utilisateur peut-il être en contact avec votre contenu dans un flux donné ?

Si l’objectif final de votre campagne est de recueillir des prospects commerciaux, vous devez collaborer étroitement avec votre équipe commerciale et développer votre flux de travail sur la base d’un entonnoir de ventes. La stratégie générale de ce type de campagne est tout d’abord d’attirer des prospects en utilisant un contenu très large et amusant, par exemple des vidéos, des articles de blog, des infographies et autres au début de l’entonnoir. L’étape suivante serait de créer du contenu plus spécifique de valeur supérieure, que les prospects pourraient échanger avec quelque chose de valeur, généralement une adresse électronique. L’échange de valeur doit être équitable. Assurez-vous donc de livrer du contenu de votre côté.

Lorsque vous avez leurs coordonnées, vous devez continuer à livrer du contenu de qualité afin d’alimenter et de tracer le comportement de l’utilisateur le long de l’entonnoir de ventes. C’est à ce moment que le marketing automation est particulièrement pratique, car il peut automatiser l’intégralité de ce processus d’approvisionnement du prospect pour vous, lorsque vous avez configuré les flux de travail. Positionnez-vous comme un leader de confiance éclairé, en aidant votre prospect à naviguer dans le processus complexe consistant à choisir le bon produit dans lequel investir. Cela vous donnera l’opportunité d’établir une relation durable avec le prospect.

Révisez et améliorez

Lorsque vous disposez d’un flux de travail qui fonctionne efficacement, ce n’est pas le moment de vous reposer sur vos lauriers. Le processus de marketing automation n’est jamais réellement terminé dans la mesure où vous pouvez toujours continuer à augmenter son engagement. Examiner attentivement les données de votre campagne, pour déterminer s’il existe des lacunes potentielles concernant des déclencheurs inefficaces ou des actions incorrectes, vous permettra de distinguer un flux de travail utilisable d’un flux de travail réussi. La différence se traduira alors par l’engagement de votre utilisateur.

De nombreuses plates-formes de marketing automation cherchent une politique du type « Placez-la et oubliez-la » qui, bien qu’accrocheuse et marquante, n’est pas nécessairement le bon message à envoyer. Malheureusement, ce n’est pas parce que cela rime que ce n’est pas que de la frime (on s’entraîne encore). En d’autres termes, lorsque vous avez établi votre flux de travail marketing, votre travail ne fait que commencer. Tout flux de travail véritablement réussi doit être affiné par de nombreuses périodes d’essais et d’erreurs.

N’oubliez pas : « Lorsque vous configurez votre flux travail, ne laissez pas tomber votre travail ».

Oui, nous le savons. Nous devons encore prendre le coup de main.

Préparez-vous, vous-même et votre équipe, au marketing automation en utilisant ces étapes et tenez-vous prêts à amener vos efforts de marketing numérique dans l’ère moderne. Et si vous souhaitez en savoir davantage sur les prodiges du marketing automation, n’hésitez pas à visiter notre magnifique site Internet !