Faisons un rapide calcul. Au cours des 24 prochaines heures, 269 milliards de courriers électroniques seront envoyés dans le monde. À niveau égal, cela signifierait environ 40 courriers électroniques par être humain sur Terre. Cependant, seulement la moitié de la population mondiale utilise sa messagerie de manière active, faisant ainsi grimper le chiffre à 80 courriers électroniques par jour par personne, soit 560 messages par semaine. Selon notre enquête, 38 % des conseillers financiers reçoivent au moins 40 courriers électroniques provenant de bailleurs de fonds chaque semaine.  Cela implique un bon nombre de messages indésirables à trier pour obtenir quelque chose de pertinent.

Quiconque dispose d’une adresse électronique sait à quel point ce moyen de communication est devenu saturé. Cependant, grâce à son efficacité éprouvée comme outil marketing, c’est un aspect que nous avons tout simplement appris à accepter. Pour autant, serait-il possible de mettre de l’ordre dans ce désordre ?

 

Notre monde moderne voit la technologie avancer à pas de géant. Pour autant, il convient de se demander pourquoi l’outil de communication qu’est le courrier électronique semble être resté à 1994. Imaginez un futur où votre boîte de réception ne contient que ce que vous souhaitez voir : les informations sont triées en fonction de vos centres d’intérêt, les publicités vous sont transmises par des marques que vous aimez et en lesquelles vous avez confiance, et l’idée du spam vous est tout aussi étrangère que la marque alimentaire du même nom.

Ça laisse rêveur, non ? Tenez-vous bien ! La technologie capable d’accomplir cette utopie numérique existe actuellement : ces centres de contenus de courriers électroniques personnalisés et automatisés sont appelés des systèmes de diffusion de contenu (CDS). En suivant une implantation à grande échelle, nous pouvons faire de ce rêve une réalité.

En coulisses

C’est votre fournisseur d’accès Internet qui fait fonctionner les CDS en alimentant une bibliothèque grâce à vos contenus, une fois extraits du flux de contenu dynamique alimenté en direct dans des courriers électroniques individuels. Puisque le contenu affiché dans les courriers électroniques est filtré en fonction des intérêts exprimés par le destinataire, les messages eux-mêmes sont généralement une enveloppe générique dans laquelle plusieurs formes de contenu sont implantées.

La plupart du temps, ces systèmes fonctionnent en associant des « balises », ou tags, placées entre un contenu donné et un destinataire individuel. Par exemple, si quelqu’un est identifié comme intéressé par un fonds en particulier, n’importe quel nouveau document traitant d’un fonds dans votre flux de contenu et disposant de ce tag sera choisi pour alimenter un courrier électronique destiné à cette personne.

Le contenu implanté dans votre flux en direct peut, en règle générale, provenir de n’importe quelle source : un site Internet, un blog, un système de gestion d’entreprise (c.-à-d. SiteCore, WordPress, etc.), un outil de gestion de contenu Internet, ou toute autre source de contenu. Vous ne devez pas non plus vous sentir limité(e) par un seul flux de contenu. Ainsi, si vous vous adressez à des lecteurs qui parlent plusieurs langues, vous pouvez créer des flux séparés et décider quel contenu mettre en avant, au cas par cas.

Dans ce cas, comment font les CDS pour immédiatement faire la différence parmi des centaines d’intérêts exprimés par les destinataires afin de créer des campagnes d’e-mailing personnalisé ?

La clé : l’envergure de la personnalisation

Lorsque vous lancez une campagne à l’aide d’un CDS, vous organisez essentiellement plusieurs campagnes à la fois, comprenant toutes du contenu personnalisé afin de refléter les intérêts individuels de chaque personne. Ce degré de personnalisation peut être atteint de plusieurs façons différentes, en fonction de la quantité de données dont vous disposez concernant votre public cible.

La meilleure pratique

Il n’y a pas de meilleure manière de découvrir ce que veut votre public cible qu’en étant honnête et en lui posant des questions concrètes. Grâce à l’envoi d’un formulaire de préférences lui permettant de choisir sur quels fonds il souhaiterait être mis à jour, quels sujets du secteur il voudrait découvrir et/ou quels formats de contenu il préfère, vous pouvez être assuré(e) qu’il attendra avec impatience l’arrivée vos courriers électroniques dans sa boîte de réception.

Décrypter la foule

Si vous avez une montagne de données provenant de courriers électroniques issues de campagnes précédentes et que vous ne savez pas comment les utiliser, les CDS sont la solution. Vous pouvez faire appel aux données comportementales collectées lors de précédentes interactions entre votre public et vos courriers électroniques afin de faire un choix éclairé sur les éléments qui seraient susceptibles de les intéresser, pour améliorer votre taux d’engagement à tous les niveaux. Même si, à la suite de l’envoi d’un formulaire de préférence, seule la proportion la plus engagée de votre public y répond, vous pouvez toujours personnaliser vos courriers électroniques pour la proportion la moins engagée en utilisant ce que vous savez d’eux. C’est une bien meilleure stratégie que celle qui consiste à avancer à tâtons.

La puissance de la personnalisation

Votre public peut bénéficier de plusieurs avantages lorsque vous choisissez des communications marketing davantage personnalisées. Malgré les raisons derrière le fait que vos lecteurs préfèrent du contenu personnalisé, le plus important à comprendre est que cela fonctionne réellement. Selon une étude menée par Demand Metric, 80 % des professionnels du marketing sont d’accord : le contenu personnalisé est plus efficace que le contenu générique.

 

Le marketing personnalisé reposant sur les données comportementales est particulièrement efficace, notamment depuis l’avènement du contenu digital : on aime ce que l’on aime. D’une certaine manière, les comportements passés permettent de mesurer précisément les comportements futurs. 67 % des responsables marketing d’entreprises américaines ou européennes interrogés ont affirmé utiliser des données s’appuyant sur des données comportementales afin de proposer du contenu en fonction des émotions et des idées (Forrester Consulting) lorsque leur approche du marketing personnalisé leur a été demandée.

Il convient à présent de surmonter un obstacle : vous équiper des outils nécessaires à la gestion de CDS afin de maximiser vos efforts de personnalisation. 59 % des professionnels du marketing ne disposent pas de la technologie et des ressources nécessaires à la personnalisation de contenu marketing. Tout ce dont vous avez besoin, ce sont des bons éléments techniques afin d’atteindre le degré de personnalisation nécessaires aux besoins de votre marché cible.

Heureusement, StoneShot vous propose tout ce dont vous avez besoin de la part d’un CDS – et bien plus – afin d’atteindre vos objectifs de personnalisation. Avec StoneShot, transformez une stratégie marketing approximative en un outil de personnalisation redoutable qui vous permettra d’obtenir le contenu de qualité que vous attendiez !