Les professionnels du marketing qui exercent dans le secteur des services financiers se doivent d’obtenir des résultats tout en respectant diverses réglementations en matière de conformité. Le marketing par e-mail représente un outil d’une portée incroyablement efficace qui atteint rapidement vos clients et offre un suivi en temps réel. Voici les 5 étapes pour optimiser l’engagement client lors de votre prochaine campagne par e-mail.

Faites marcher les relations personnelles

Faire la promotion de la gestion d’actifs n’est pas chose aisée : la relation entre les clients et leurs gestionnaires d’actifs est chose délicate, qui requiert de soigner tout particulièrement le service et l’attention que l’on y porte. Les gestionnaires d’actifs sont confrontés à d’énormes difficultés lors de la création de campagnes marketing par e-mail, qui se doivent d’encourager la confiance et la sécurité, quelle que soit l’approche adoptée.

Cependant, le marketing par e-mail présente un avantage inégalable par rapport aux autres canaux de marketing en ligne, comme les bannières ou le référencement : les courriers électroniques peuvent revêtir un caractère personnel. Lorsque vous créez vos campagnes par e-mail, vous devez donc avoir en tête une vision client unifiée. Même si cet e-mail est envoyé à tout un groupe d’individus, son caractère personnel doit pouvoir capter l’attention de chacun de ses destinataires. Pour obtenir un bon engagement client, vous devez donc créer des campagnes dans l’optique d’établir des relations individuelles, et non de lancer un déploiement industrialisé.

C’est exactement ce que la personnalisation peut vous permettre d’accomplir, puisque c’est l’un des principaux facteurs qui font que vos lecteurs continuent d’ouvrir et de cliquer sur vos e-mails. Pour en apprendre davantage sur la personnalisation, vous pouvez consulter les liens suivants :

Une ligne d’objet qui crée l’impact

L’objet de l’e-mail est  l’une des principales caractéristiques pour optimiser l’engagement. Il joue un rôle clé car c’est lui qui incite vos clients à ouvrir vos e-mails, ce qui constitue la première étape de la conversion. Malheureusement, de nombreux professionnels du marketing sous-estiment son importance.

Si vos indicateurs vous révèlent que vos campagnes par e-mail sont supprimées sur-le-champ, cela prouve peut-être que l’objet du message ne remplit pas sa fonction. Il doit en effet être pertinent et proposer une valeur ajoutée… Pas facile en 50 à 60 caractères.

Notre toute dernière enquête sur le marketing numérique a révélé que la majeure partie des investisseurs professionnels aimeraient lire des lignes d’objet plus intéressantes. Si vous visez à optimiser l’engagement, assurez-vous donc de créer des objets qui captent l’attention et créent un impact.

Pour en apprendre davantage sur les objets dans le marketing par e-mail, vous pouvez consulter les articles suivants :

Maîtrisez les  call to action (CTA)

Avant toute chose, assurez-vous que vos e-mails disposent d’un call to action, lien, bouton ou visuel appelant l’internaute à entreprendre une action (inscription, ajout au panier, clic…). Vous seriez très surpris de savoir combien en manquent encore ! L’e-mail ne devrait pas être la dernière étape du parcours numérique de votre client. Il devrait au contraire proposer à vos clients l’opportunité d’en apprendre davantage en cliquant sur vos liens.

Le but d’un call to action, c’est d’optimiser le nombre de clics et l’engagement. Vous devez créer des appels à l’action qui convertissent les personnes qui ouvrent vos courriers électroniques, en individus qui cliquent sur vos liens. Si vos clients ne voient pas le CTA, ou si celui-ci n’est pas très stimulant, ils en viendront très vite à abandonner vos courriers électroniques. Si vos normes en matière de design vous le permettent, testez différentes couleurs pour évaluer laquelle fonctionne le mieux. Vous pourriez même découvrir qu’une couleur optimise l’engagement client dans un type de communications, mais n’est pas très efficace dans un autre. Nous vous recommandons également de tester différents emplacements pour ces appels à l’action : insérez-en un dans la section visible au-dessus de la ligne de flottaison ou ajoutez un lien dans l’accroche.

Utilisez-vous des liens textuels ou créez-vous des boutons ? Si vous demandez toujours à votre designer de créer des boutons à image pour vos courriers électroniques, il est temps de changer les choses et de concevoir des boutons HTML efficaces.

Les analyses sont indispensables

Afin de continuer d’offrir de la valeur à vos clients, pour obtenir en retour un engagement optimisé, vous devez analyser les performances de vos campagnes marketing par e-mail. Les professionnels du marketing sont toujours à l’affût de preuves d’engagement (augmentation du nombre de courriers ouverts et de clics sur les liens) pour les comparer à leurs indicateurs de performance clés. Cela dit, vous devez aussi exploiter les outils d’analyse avancée pour mieux comprendre vos destinataires : la durée d’engagement, également connue comme le score de lecture, est l’un des critères que vous devez observer.

Il convient également de surveiller les données relatives à un engagement dit « négatif », soit les personnes qui se désabonnent ou se plaignent d’abus, en attribuant à vos e-mail la mention spam. Une durée de lecture très courte démontre elle aussi un engagement négatif : cela signifie que vos clients suppriment votre e-mail sans le lire. Toutes les données sont importantes, même les données négatives, car elles peuvent être source d’informations notables.

Comprenez ce que signifie votre taux de désabonnement : combien de clients actifs ou potentiels perdez-vous en un envoi ? Des taux de désabonnement élevés peuvent suggérer qu’il est temps d’actualiser les préférences de vos clients, ou au moins d’effectuer quelques changements dans vos courriers électroniques.

Pour en apprendre davantage sur les outils d’analyse avancée, vous pouvez consulter l’article suivant :

Donnez le contrôle à vos clients

Pour un engagement élevé à chaque campagne par e-mail, les gestionnaires d’actifs doivent découvrir ce que leurs clients recherchent vraiment. Et pour ce faire, le mieux est de laisser les clients prendre eux-mêmes les décisions. Actuellement, les gestionnaires d’actifs ne proposent pas tous des centres de préférences ou des fonctionnalités d’abonnement, malgré une vaste mise en œuvre de ce type d’offres dans tous les autres secteurs.

Il existe différents types de centres de préférences, mais les plus connus sont les options de personnalisations d’envoi des e-mails par fréquences et par types de contenu. Les avantages sont importants ; les clients peuvent modifier la fréquence des courriers électroniques, sélectionner le type de contenu qu’ils préfèrent recevoir, la catégorie d’actifs ou même le fonds qui les intéressent. Ils souhaitent peut-être recevoir des informations uniquement de la part d’un gestionnaire de portefeuille spécifique ? vous pouvez leurs laisser le choix, et bien plus encore !

Les centres de préférences vous offrent des possibilités infinies. Si vous tenez à envoyer le bon nombre de courriers électroniques, avec le bon type de contenu et aux bonnes personnes, c’est la solution.

Découvrez comment affiner les préférences de vos clients :

StoneShot peut vous aider à optimiser l’engagement client lors de vos campagnes. N’hésitez pas à nous contacter à l’adresse suivante : entreprendre@stoneshot.com.