Chaque année, StoneShot interviewe des centaines de promoteurs financiers, dans le but de recueillir leurs préférences quant aux outils de communication des bailleurs de fonds. Après nos rapports sur l’email marketing et la gestion d’événements, au mois de septembre nous lancerons notre dernier rapport annuel, qui porte sur les vidéos ayant trait aux sujets financiers.

En effet, nous avons demandé aux promoteurs financiers ce qui les pousse à regarder une vidéo, ce qu’ils espèrent y trouver, quelle est à leur avis la durée idéale, quels devraient être les sujets abordés, et bien plus encore. Si vous voulez être sûr de recevoir une copie du rapport, abonnez-vous à nos listes de distribution.

Entre-temps, voici 10 astuces pour maximiser l’engagement de votre public en utilisant l’outil vidéo, qui s’avère être très efficace.

Faites en sorte que les visiteurs puissent repérer et lancer vos vidéos le plus facilement possible.

On peut penser qu’il s’agit de bon sens, mais si votre page d’accueil ou votre barre de navigation ne vous donne aucune indication claire, vous comptez sur la capacité des visiteurs de repérer eux-mêmes vos vidéos. Ajoutez une signalisation claire à vos vidéos, afin que les visiteurs de votre site, ou des sites tiers tels que YouTube, ne doivent pas fouiller pour les repérer.

Pour le référencement des vidéos, misez sur vos descriptions et vos métadonnées.

Suivez votre stratégie de référencement en mettant en valeur vos titres, vos mots-clés et vos descriptions. Soumettez un sitemap pour les vidéos afin d’en permettre la recherche dans le Google Video index pour le trafic de recherche organique. Il est recommandé de créer des descriptions d’au moins 350 mots, car elles sont prises en compte à des fins de référencement par Google et YouTube. Les mots-clés devraient être présentés tout au long de la description de la vidéo.

Axez le contenu vidéo sur le point que vous souhaitez remarquer.

Le temps moyen de lecture pour un email de marketing efficace est de 8 secondes. La vidéo est toujours courte, en moyenne 10 secondes avant que le spectateur moyen ne clique pour quitter si le contenu n’est pas applicable ou intéressant pour lui.
Votre vidéo devrait être attrayante dès le début, tout en permettant aux spectateurs de reconnaître instantanément les avantages de regarder la vidéo et ce qu’ils retiendront après le visionnage. Si cette partie est réussie, vous obtiendrez 90% des spectateurs à l’écoute pendant au moins plus de la moitié de la vidéo.
Utilisez les temps de visionnage pour déterminer le contenu le plus populaire et la démographie du public.

Écran-titre et sous-titres – assurez-vous de les ajouter.

Un écran-titre fournit immédiatement au spectateur des détails sur le contenu. Les points de discussion de sujets ou de questions permettent de gérer les attentes des spectateurs sur les avantages qu’ils obtiendront en regardant la vidéo.
Les sous-titres sont une stratégie gagnante afin de faire passer votre message. Dans un environnement professionnel ou auprès d’une entreprise, les spectateurs n’ont pas forcément accès à des écouteurs ou n’ont pas forcément la possibilité d’activer le son pour ne pas risquer que leurs collègues s’aperçoivent qu’ils sont en train de regarder une vidéo et pensent qu’ils ne travaillent pas. Cela signifie que ce n’est pas toujours le bon moment d’écouter, mais les spectateurs peuvent quand même retenir les points clés ou les sujets abordés à l’aide de sous-titres.

Ajoutez des horodatages à votre vidéo complète.

Permettez aux spectateurs de passer aux sujets qui les intéressent le plus en utilisant un horodatage. Vous les verrez sur YouTube, ce qui vous permettra de passer à un moment choisi de la vidéo.
Il vaut également la peine d’inclure la longueur du segment dans l’horodatage, afin que les spectateurs sachent combien de temps chaque segment va prendre pour le regarder.
Pour les messages sociaux, testez différents titres, à partir des sujets abordés dans la vidéo, et utilisez un lien horodaté lorsque vous les publiez, de manière à ce que les spectateurs soient directement redirigés à ce moment-là dans la vidéo.
C’est aussi un excellent moyen de découvrir quel type de sujets intéresse votre public, en fonction des messages qui font preuve d’engagement, afin que vous puissiez intégrer cela dans le prochain calendrier de production.

Coupez le contenu de votre vidéo en petits morceaux.

Une façon de tirer le plus grand parti possible de la valeur de la vidéo que vous avez créée consiste à la couper en segments faciles à digérer, en abordant un point de discussion à la fois. Cela facilite la distribution de votre vidéo. La version complète de la vidéo ainsi que d’autres extraits devraient être à portée de main pour un accès rapide.
Par exemple, si la durée de votre vidéo est de 8 minutes, essayez de morceler la vidéo complète en 4 segments de 2 minutes par morceau. Si vos spectateurs souhaitent consommer le contenu de ces extraits, ils ont plus de chances de voir la valeur du contenu qui leur est proposé et seront incités à regarder la vidéo complète, ce qui entraînera des visites de retour, car ils disposent maintenant d’options en fonction de leur besoin actuel en termes de temps.

Utilisez des GIF animés dans l’email marketing.

En plus d’attirer l’attention, les GIF animés donnent aux spectateurs un avant-goût du contenu, en présentant de courts extraits de votre vidéo. Ceux-ci se sont avérés être efficaces pour engendrer une hausse considérable du taux de clics dans l’email marketing. Vous pouvez les créer en utilisant Adobe Photoshop ou bien à travers une plate-forme de contenu contextuel.

Ajoutez des documents d’appui tels qu’une transcription ou des diapositives.

Couvrez un plus large éventail de modes de consommation de votre contenu en ajoutant d’autres ressources telles que des présentations et des documents écrits. La clé de voûte est l’engagement du contenu, donc assurez-vous d’ajouter de la valeur par d’autres moyens d’accéder au contenu de la vidéo.

Intégrez avec un fournisseur de vidéos.

La voie à suivre pour visionner la vidéo devrait être aussi facile que possible et ne pas avoir de barrières à l’accès. Existe-t-il des options permettant au spectateur de consommer le contenu vidéo sans devoir s’enregistrer ou se connecter ? En intégrant votre plate-forme de messagerie électronique de concert avec vos fournisseurs de vidéos, regarder les vidéos devient beaucoup plus facile pour les spectateurs.

Terminez la vidéo par des call-to-action clairs.

À la fin de la vidéo, affichez un panneau indiquant clairement la prochaine action que vous souhaitez que votre spectateur prenne. Ce panneau peut indiquer d’autres segments plus courts sur demande ou des vidéos complètes sur la page. Vous pourriez envisager le produit ou le service auquel la vidéo a fait référence ou un call-to-action vers votre page d’inscription pour développer votre liste de diffusion.
Êtes-vous prêt à affronter le video marketing ? Parfait. Le logiciel de StoneShot peut vous aider à intégrer de manière efficace la vidéo dans vos communications de marketing et, en plus, d’utiliser des plates-formes d’hébergement vidéo telles que Wistia, BrightCove et BrightTalk. En outre nous disposons de services d’agence pour vous aider à démarrer !

 

Souhaitez-vous plus d’informations sur la façon dont nous pouvons vous aider dans vos efforts de video marketing ou bien souhaitez-vous planifier une session de démonstration avec nous ? Contactez-nous ici, nous nous réjouissons d’entrer en contact avec vous !